Choisy-Echecs

Hnefatafl : le jeu des Vikings – Saga islandaise (2/3)

hnefatafl
De mon périple en Islande, j’ai ramené et montré au club un jeu de plateau assez étrange et intéressant : le hnefatafl que l’on traduit habituellement par « le jeu du roi ».
Particularité de ce jeu : son caractère asymétrique. Un roi entouré de ses 12 défenseurs doit affronter 24 attaquants.
Les noirs attaquent et doivent encercler le roi blanc pour gagner.
Alors que les blancs doivent réussir à faire échapper leur roi en le réfugiant dans un des 4 coins du plateau.
Tous les pions (attaquants et défenseurs) et le roi se déplacent comme des tours aux échecs.
Autre particularité du jeu : la prise des pions. Celle-ci s’opère en entourant un pion par 2 autres pions de la couleur adverse : à droite et à gauche du pion ou devant et derrière le pion à prendre.
Ce jeu était très prisé des Vikings aux alentours de l’an Mille. On en retrouve des traces et des variations en Scandinavie, Irlande, Pays de Galles.
Enfin, dernière particularité : ses règles ont été « reconstruites » au début du XX ème siècle car ce jeu avait complétement disparu et seuls des recherches archéologiques et des références dans des textes anciens ont permis de le redécouvrir.
Et pourquoi ce jeu a-t-il disparu au milieu du Moyen-Age ?
A cause d’un autre jeu qui le supplanta.
Eh oui, il s’agit du jeu d’échecs.

Pièces du hnefatafl - Musée national de Reykjavik

Pièces du hnefatafl – Musée national de Reykjavik

Autres exemples de pièces de jeu du hnefatafl

Autres exemples de pièces de jeu du hnefatafl

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *